Témoignages

TEMOIGNAGES DU JEU-CONCOURS CHONDROSTEO+®
SEPTEMBRE-OCTOBRE 2015

 

 

MME Daniele B. 

"Chondrostéo+®, c’est mon « Viagra » !!! … petites pilules bleues magiques

Prescrit par mon homéopathe depuis au moins 8 ans, j’en fais des cures régulières tous les 2 mois, à raison de 2 comprimés le matin et 2 le soir. Cependant, je viens de changer la posologie, car sur la dernière boite achetée, il est indiqué d’en prendre 3 le matin.

Agée de 63 ans, depuis que je prends Chondrostéo (à partir de 55 ans), je ressens vraiment un bien-être articulaire, et je continue à pratiquer le stretching, la gymnastique douce, l’aquagym et le jardinage sans problème.

Je recommande ce produit à tous mes amis qui se plaignent d’avoir mal aux articulations et qui me disent : « comment fais-tu pour continuer toutes ces activités sportives et le jardin à ton âge ? » « Essayez CHONDROSTEO+ : c’est un produit GENIAL !!! »

Quand je force un peu trop, j’utilise aussi le gel Chondrostéo et le concentré d’huiles essentielles naturelles Chondrostéo et cela me soulage.

Merci Chondrostéo pour profiter pleinement de ma retraite !"

 

Mme Brigitte T.

"Bonjour,

Il y a cinq ans, à cinquante quatre ans, j'ai commencé à souffrir d'arthrose dans les articulations des mains et surtout au niveau de la hanche droite.

J'étais vraiment handicapée dans ma marche puisqu'il fallait que je m'assois toutes les dix minutes pour reposer ma hanche. Ce problème d'arthrose coinçait mon nerf crural et en marchant, j'avais petit à petit la sensation que ma jambe se paralysait. La douleur partait de la hanche et descendait progressivement du genou au pied.

J'ai essayé tous les traitements naturels que je voyais en pharmacie. Après plusieurs infiltrations, j'ai commencé le traitement avec Chondrostéo que je prends tous les jours de l'année.

Depuis la dernière infiltration il y a trois ans, je peux marcher plusieurs heures sans problèmes grâce à ce traitement.

Je n'ai plus aucune douleurs dans les mains (auparavant, le seul fait de tenir le volant de ma voiture pouvait m'occasionner une sensation d'enfoncement d'aiguille presque insupportable).

Je n'arrête jamais le traitement de Chondrostéo depuis, après ces résultats positifs.

Je prends 2 comprimés le matin, 2 le soir.

Je conseille ce produit à toutes les personnes souffrant d'arthrose et de douleurs articulaires autour de moi."

 

Mme Sabine G.

"Bonjour,

Je suis une femme de 53 ans , sportive, opérée des ligaments croisés sur les deux genoux entre l'âge de 18 et 25 ans.

De l'arthrose s'est installée sur le genou droit  et depuis environ 6 ans, des douleurs sont apparues à l'effort intense (ski, marche/randonnée en descente...). L'opération, selon le chirurgien orthopédiste consulté à l'époque, était ma seule solution ! J'ai préféré souffrir en silence!!

Mon médecin homéopathe m'a indiqué votre produit CHRONDOSTEO, bien dosé selon lui (mieux que celui que je m'étais procuré, indiqué par une connaissance) et je le consomme depuis 3 ans et demi, à raison de 4  gélules par jour (2 le matin, 2 le soir). Depuis cet été, j'essaie de ne plus le prendre qu'une fois par jour (2 le matin) les journées sans trop d'activités physiques et le reprendre 2 fois par jour, les jours de sport (vélo, marche, nataion).

Si je suis fidèle à ce produit c'est que ses effets sur moi sont très importants : diminution des douleurs (voir disparition) et confort articulaire +++.

J'en parle autour de moi quand les personnes, curieuses de mes cicatrices aux genoux, me questionnent sur leur raison. En général, elles sont très étonnées du côté très fonctionnel de mes genoux alors que la radio montre que je n'ai plus de cartilage à droite !

L'information que SEULE LA PRISE DE CE CHRONDOSTEO suffit à me permettre de poursuivre le sport, est à elle seule suffisante pour les convaincre de le consommer. J'ai déjà fait plusieurs adeptes (très satisfaits également) dans mon entourage ! quelle meilleure pub que le cas clinique ?

Bonne continuation à vos équipes de recherche et sans doute vais je essayer cette nouvelle formule CHRONDOSTEO FLASH. Mais peut être est-ce vos services qui vont me le permettre rapidement en étant sélectionnée pour recevoir ce lot ?

Cdt."

 

M Robert C.

"Bonjour,

Suivant la prescription d'un chirugien et d'un rhumatologue, je prend chondrostéo depuis 10 ans environ à raison de 1 comprimé le matin et 1 comprimé le soir. J'ai 66ans et depuis 40 ans j'ai fait beaucoup de course à pied. Environ 80 000 km à l'entrainement soit 2 fois le tour de la terre (entre 80 et 100 km par semaine en période de compétition). Et en compétition : 226 semi marathons (1h17'), 47 marathons (2h50'), 3 fois les 100 km  de Millau (8h 20') et en 2006 le triathlon Ironman d'Embrun (3,6 km en natation, 188 km  en vélo, et un marathon, j'ai terminé l'ironman en 13h 20'). Pendant les 3 mois précédant l'épreuve qui a lieu le 15 août, l'entrainement par semaine était de 10 h de natation, 700 km de vélo, 100 km de course à pied. Ce triathlon est considéré comme le plus dur du monde de part l'importance du dénivelé en vélo et sur le marathon.

Une douleur au genoux droit m'empêchait de continuer le sport, actuellement je ne fait plus de compétition. Mais depuis que je prend chondrostéo,  je peux revivre ma passion pour la course à pied à raison de une ou 2 sorties par semaine de 1heure environ chacune à 12 Km/h. Ce qui me permet de m'entretenir physiquement.

cordialement"

 

Mme Danielle L.

"Bonjour

L'utilisation de Chondrostéo s'est faite, suite aux conseils de mon médecin, alors que j'était perclue de douleurs, j'ai commencé, par prendre les gélules par deux le matin et une à midi, pendant plusieurs années, peut être trois ou quatre ans, les douleurs se sont nettement améliorées, et maintenant j'effectue une cure de deux gélules par jour au printemps et à l'automne, ou alors si une douleur à la hanche se réveille, vite au chondrostéo pour un mois, au bout de deux à trois jours je ne sens plus rien, je vous précise également que je prends aucun anti- inflammatoire

Je l'ai recommandé à tous mes amis et tous l'apprécient pour ses bons résultats. En conséquence je ne peux que le conseiller vu que j'ai fais l'expérience et qu'elle a été concluante

(...)

Ne changez par la formule Chut c'est mon viagra.......

Cordialement"

 

Mme Bernadette W.

"Bonjour,

Je m'appelle Bernadette W., j'ai 64 ans, je suis retraitée et pratique le golf depuis 4 ans environ.

L'année dernière, j'avais beaucoup de mal à terminer les 18 trous des parcours, les genoux me faisaient beaucoup souffrir. J'ai alors consulté mon médecin traitant qui m'a prescrit des examens et il s'est avéré que j'ai de l'arthrose dans les genoux et le ménisque droit fêlé.

Bien évidemment j'ai eu droit aux anti-inflammatoires. C'est alors que j'ai entendu parlé de "CHONDROSTEO" par des amis, mon pharmacien, et même vu la publicité à la télévision.

J'en ai parlé à mon médecin qui m'a conseillé de faire un essai de trois mois.

Je dois avouer que ces compléments alimentaires me conviennent très bien.... voilà plus d'un an que je le prends sans interruption (-mon médecin m'ayant indiqué qu'aucune contre-indication n'existait de le prendre en continu-), je ne consomme plus que très peu d'anti-inflammatoires lorsque je souffre des lombaires.

Mes genoux se portent bien et je peux terminer mes parcours de golf sans appréhension et douleurs.

Je ne puis que conseiller ce complément alimentaire. En tous cas, en ce qui me concerne, il me convient très bien.

Bien cordialement."

 

Mme Marie-Claire S.

"Tenant à témoigner en faveur du chondrostéo, je viens en dire le pourquoi: souffrant depuis des années d'arthrose sévère cervicale et lombaire j'avais tout essayé auprès de spécialistes divers dans la région du sud-ouest où je m'étais retirée lors de ma mise en retraite d'enseignante, sur Toulouse.

En clinique j'ai subi des électrocoagulations qui m'ont soulagée mais pas complètement mise à l'abri de crises de douleurs lors de voyages en voiture ou de menus travaux de jardinage ou de ménage.

Ayant regagné ma région d'origine, l'Aisne depuis 17 ans devenue veuve et désirant me rapprocher de mes enfants, le changement de climat a fait ressortir à fond mes ennuis cervicaux et lombaires. J'ai toujours voulu éviter les anti-inflammatoires connaissant leurs effets secondaires néfastes.

J'ai retrouvé alors un docteur homéopathe que j'avais consulté longtemps auparavant, il m'a proposé le Chondrostéo couplé avec de l'homéopathie, le premier mois de traitement : pas de résultat plausibles et ce n'est qu'en persistant que là, miracle toutes mes douleurs ont disparu.

Je continue depuis 3 ans de prendre sans homéopathie accompagnatrice, 2 comprimés chaque matin, je viens de conseiller ce traitement à mon frère qui vit en Martinique et ne pouvait plus nager pour cause d'arthrose. J'espère qu'il en sera aussi satisfait que moi.

J'ai 83 ans et souffrait depuis mes 50 ans. Actuellement grâce au chondrostéo je n'ai absolument plus besoin de daffalgan, de baumes anti-douleur, de séances de Kiné dont je faisais usage sans grand soulagement avant de connaître mon traitement miraculeux.

Je le conseille à tous mes amis"TAMALOU" des clubs que je fréquente."

 

Mme Angéline H.

"Bonjour,

Je suis utilisatrice de Chondrosteo en comprimés depuis plusieurs années pour 1 debut de coxarthrose de la hanche qui me faisait souffrir.

Etant coiffeuse, la station debout amplifiait les douleurs. J'ai decouvert condrosteo par la publicité dans les magazines. J'ai pris trois comprimes le matin tous les jours et au bout de deux mois mes douleurs ont disparues et me suis sentie revivre.

Depuis ce jour ,je continue à en prendre à raison de trois comprimés tous les matin et ne suis pas prete d'arreter mon chondrosteo.J'ai fait decouvrir chondrosteo a plusieurs de mes clientes qui souffraient egalement d'arthrose ,et apres avis favorable de leur medecin, sont devenues ,elles aussi,fideles a chondrosteo.

Actuellement ,je suis en retraite,et j'ai beaucoup d'activites physiques,grace a chondrosteo qui me procure beaucoup de bien."

 

M. Gérard V.

"Madame, Monsieur,

Je m'appelle Gérard V.,  je suis retraité depuis avril 2008. Je suis né en 1947 et j'ai travaillé dans le secteur de la métallurgie où j'ai terminé Responsable Qualité Sécurité Environnement ( présence à 50 % dans les ateliers et sur les chantiers, dans des conditions assez dificiles ).

A cette époque, je ressentais des douleurs articulaires dans les genoux, l'aine, au niveau des articulations des jambes , ainsi qu'au niveau des pouces. Lorsque j'étais encore en activité, il m'arrivait de faire des déplacements en voiture de plusieurs centaines de kilomètres en une journée et être obligé de m'arrêter pour marcher, afin de calmer la douleur sur le genou gauche ( je me souviens d'un trajet Valenciennes - Vierzon dans la journée où j'ai pensé à devoir arrêter cette activité ).

Mon grand-père maternel, à 50 ans était perclus de rhumatismes et pouvait à peine marcher et là où il éprouvait une sensation de bien-être, était de faire un tour de vélo (pour en descendre, il se laissait tomber...) et ces images n'ont cessé de me poursuivre, d'où l'idée de trouver une solution pour ne plus souffrir.

Depuis mon adolescence, je souffrais d'entorses à répétition au niveau du genou gauche. En 2002, je commençais à être handicapé et ma marche s'opérait de manière dissymétrique. J'ai donc subi une opération où l'on ma coupé le tibia et le péroné pour rééquilibrer l'usure des cartilages du genou ( 2mm d'un côté et 0,5 de l'autre ). Cela m'a procuré un bien-être et un confort incomparables, mais avec des périodes de douleurs aigues, surtout la nuit.

Le genou droit a compensé les faiblesses du genou gauche car je suis d'un tempérament sportif et remuant ( du footing, jusqu'en 2000 - de la randonnée à vélo - du jardinage - des gros travaux de bricolage ) et a donné des signes d'usure des cartilages en 2008. A l'époque, j'avais 61 ans et il était difficile de se faire opérer d'une prothèse du genou, parce que, disait-on, j'étais trop jeune. En 2013, j'ai consulté un rumathologue, qui m'a alors dit que cela n'était plus vrai, parce que la technologie avait évolué et qu'on savait maintenant changer les pièces d'usure.

Il m'a conseillé de consulter un chirurgien de ses amis, qui m'a opéré en novembre 2013. L'opération a superbement réussi (pas d'hématomes et une cicatrice de seulement 10 cm) et j'ai maintenant retrouvé l'usage de ma jambe droite, comme aux plus beaux jours de ma vie.

Pour mon genou droit, j'étais suivi par un médecin homéopathe-ostéopate qui nous a conseillé à mon épouse et à moi, de prendre du Chondrostéo+®, qu'elle avait elle-même essayé et qu'elle prenait périodiquement.

Pour soulager mes douleurs articulaires du genou gauche et celles du bas des hanches, j'ai pris du chondrostéo+® depuis mars 2014, à raison de 2 comprimés le matin et 2 comprimés le soir pendant 1 mois. J'ai commencé à ressentir les premiers effets, au bout d'une quinzaine de jours et au bout d'un mois, j'étais enfin soulagé. Depuis, je prends Chondrostéo+® à raison de 2 comprimés le matin et un le soir.

De temps en temps, je ressens une légère douleur au niveau de l'aine mais cela me rappelle que ce n'est rien au regard des douleurs antérieures qui n'auraient pas manquées d'augmenter d'intensité et que mon grand-père devait ressentir...MERCI CHONDROSTEO+® !

Et puis maintenant, la pose de la prothèse du genou gauche peut attendre.

Je ne ressens pas d'effets secondaires et je conseille à quiconque de s'orienter vers cette solution, à condition également de demander l'avis son médecin traitant, pour bien vérifier que ce produit va bien traiter des douleurs rhumatismales.

Mon épouse prend également Condrostéo+®, avec la même posologie et partage mes mêmes constatations que j'ai évoqué plus haut.

Si je témoigne aujourd'hui, ce n'est pas tant pour remporter un beau trophée, mais pour dire à ceux qui souffrent, d'utiliser Chondrostéo+®. Si mon grand-père avait connu Chondrostéo+®, je crois qu'il aurait vite essayé....."

 

M. Jean Jacques P.

"Je souffre d’un mal de dos très important dû à des hernies discales que l’on ne peut opérer et surtout énormément d’arthrose car j’ai travaillé 40 ans dans une usine de plats cuisinés surgelés. J’ai dû arrêter mon travail à 3 ans de la retraite et me recycler.

Mon médecin m’a prescris des médicaments à base de morphine qui me soulageaient au début puis sur des durées de plus en plus courtes et me mettaient dans un état de fatigue et de stress très fort.

On m’a présenté un magnétiseur qui me soulageait régulièrement. Ce monsieur très âgé m’a convaincu de stopper progressivement ces médicaments et d’essayer Chondrostéo+, votre complément alimentaire, sur au moins 3 mois (prise 1 mois – arrêt 1 mois – puis reprise 1 mois). Je prends ce complément depuis 1 an et demi et mon état s’est amélioré de mois en mois et je me sens de mieux en mieux.

Bien sur, des douleurs subsistent et j’ai recours à mon magnétiseur sans attendre quand j’ai des douleurs le plus souvent dues à des activités inhabituelles.

Je suis très satisfait de ce produit que je conseille à des amis qui se plaignent d’arthrose et qui me demandent comment je me suis soulagé.

J’ai toujours 3 boites d’avance et je me permets de leur en prêter pour l’essai. J’ai également le gel de massage que je m’applique régulièrement sur le bas du dos et la nuque et les épaules.

Je suis très content de ses produits mais je pense qu’il est très important de le tester sur plusieurs mois et de voir comment on est soulagé. Il est également important de faire de l’activité physique progressivement dès que la douleur diminue et le permet.

C’est ce que je fais et je me sens transformé. Je vous félicite pour ce produit.

Amicalement."

 

M. Henri P.

"Bonjour .

Dans le cadre du jeu que vous proposez, je vous livre mon expérience .

J'utilise Chondrostéo+ depuis 2 ans suite à un soucis à l'épaule droite . J'ai eu des difficultés à lever le bras dues à la douleur . Les différentes pommades étaient inefficaces et je ne voulais plus prendre d'anti-inflammatoires . Une amie utilisatrice de votre produit m'en a parlé et lorsque j'en ai lu la composition dont la chimie est absente je n'ai pas hésité .

Depuis lors , je prends quotidiennement 2 comprimés le matin et le soir .En période de rémission , je n'en prends qu'un le soir . J'utilise les 120 comprimés puis j'attends 15 jours avant de reprendre la cure . Ce rythme me convient parfaitement.

Compte tenu de mon âge , mon entourage a aussi quelques soucis articulaires et chacun vante ses remèdes . Lorsque je parle de mon épaule et de la composition de Chondrostéo , je fais des adeptes . Je pratique le golf et tous trouvent que c'est plus agréable de taper dans la balle sans avoir mal .

A quel moment prendre votre produit ? C'est simple : une douleur ou une gène apparait et a l'air de vouloir s'installer , une première cure s'impose .

Je vous souhaite une bonne journée exempte de douleurs articulaires."

 

Mme Claire A.

"Nous sommes un couple de 67 et 65 ans... plus un chien de 12 ans !

Notre utilisation de Chondrostéo remonte à 4 ans maintenant. Nous le prenons en comprimés chaque jour pendant 2 mois de suite à raison de 4 comprimés par jour chacun (2 le matin  et 2 le soir avec un grand verre d'eau au cours du repas) Pour notre chienne de 35 kg, 2 comprimés par jour avec son repas du soir. Puis nous arrêtons 2 mois, reprenons 2 mois plus tard, et ainsi de suite...

Nous en ressentons un bénéfice évident en termes de démarrage plus facile le matin, de diminution des douleurs dans les articulations, surtout l'hiver, et de plus grande souplesse tout au long de l'année, ceci malgré une double fracture du bassin pour Monsieur il y a 3 ans, bien rééduquée il est vrai, et un problème de conflit antérieur de hanche pour Madame.

Le résultat le plus spectaculaire est certainement celui obtenu sur notre chienne que l'on peut difficilement soupçonner de se laisser influencer ! C'est un bouledogue américain qui, sans pourtant avoir de malformation congénitale de la hanche, a très tôt manifesté des signes de douleurs à la marche un peu longue : elle boitait vraiment, au point que nous avions dû renoncer à l'emmener randonner avec nous. Trois semaines environ après le début de la prise de Chondrostéo, elle a recommencé à manifester sa satisfaction quand elle nous voyait préparer une sortie à pied. Et effectivement, elle a pu à nouveau se joindre à nous. Maintenant, elle vieillit vraiment et nous ne l'emmenons plus, mais nous ne l'avons plus jamais vu boiter. Pour elle, nous avons adopté le principe de la prise en continu.

Nous avons commencé la prise de Chondrostéo sur le conseil d'une amie qui l'utilisait pour elle-même et sa chienne, puis notre médecin homéopathe nous a confirmé qu'il s'agissait d'un bon produit.

Nous pensons néanmoins que ce produit est surtout efficace pour des personnes qui, bien que vieillissant, gardent une activité physique régulière et assez soutenue. En cas de sédentarité importante, nous ne pensons pas qu'il puisse être aussi précieux. Mais nous n'en avons pas la preuve...

Nous espérons avoir été suffisamment clairs et précis dans notre explication. Peut-être faut-il simplement ajouter à tout cela que nous avons l'intention de poursuivre cette prise de Chondrostéo pour pouvoir encore être en état de bouger encore très longtemps (randonnée à pied, vélo, natation)"


Mme Bénédicte M.

"J’utilise depuis 3 ans Chondrostéo, 2 matin, 2 soir les 2 premières années et maintenant 1 matin et 1 soir.

Je l’ai découvert grâce à mon professeur de sport, suit à mes douleurs articulaires depuis ma ménopause précoce (44 ans) et mon hypothyroïdie déclenchée la même année.

Je fréquente ma salle de sport quotidiennement depuis de nombreuses années et prends ces comprimés avec une nette amélioration. Maintenant, je ne peux plus m’en séparer.

Je le conseille à de nombreuses personnes que je croise dans la salle de sport et je constate que la plupart des gens sont « accros » comme moi !! "

 

M. Jacky C.

"Je prends depuis 2008 du Chondrostéo+. Ce dernier m’a été prescrit par mon rhumatologue mon docteur (2 comprimés par jour le matin) car mes genoux sont usés (cartilage).

Depuis, j’ai un meilleur confort articulaire et surtout j’ai moins de douleur et cela me permet de repousser l’implantation d’une prothèse.

Evidemment, je le conseille aux personnes ayant le même problème que moi.

Je profite de cette lettre pour vous remercier de toutes les promotions que vous faites sur ce produit.

Dans l’attente d’une heureuse réponse, je vous prie d’agréer mes salutations distinguées."

 

Mme Geneviève N.

"En janvier 2013, subitement, je ne pouvais plus marcher qu’avec des béquilles. Je ne comprenais pas pourquoi. Après consultation et examen, ma rhumatologue m’a diagnostiqué une arthrose évolutive (fulgurante) des 2 genoux.

Donc je n’avais presque plus de cartilage. Elle m’a bien sûr infiltré un gel (injection qui ne se fait qu’une seule fois par an) et m’a recommandé de faire une cure thermale à Royat. Ce que j’ai fait avec des  séances de rééducation en piscine.

Ma rhumatologue m’a aussitôt prescrit du Chondrostéo (2 comprimés le matin au petit déjeuner et 2 comprimés le soir au diner). Ce traitement m’a évité, pour l’heure, une intervention chirurgicale consistant en la pose de prothèse pour mes 2 genoux. Et ainsi, je marche sans canne, ni béquille.

Depuis la date précitée, je continue la prescription de 4 comprimés par jour et je n’ai plus de douleurs et suis mobile. Si toutefois, j’oublie de prendre mon Chondrostéo et ai fait le test d’en prendre 2 par jour, ce n’est pas suffisant. J’ai de nouveau une gêne dans les genoux.

Donc, depuis janvier 2013, je consomme 4 comprimés de CHONDROSTEO et je ressens un bien-être extraordinaire dans ma vie quotidienne.

Je l’ai conseillé à différentes personnes de mon entourage qui sont ravies d’avoir découvert Chondrostéo et m’en remercie vivement."

 

Mme Renée D.

"Depuis que j’utilise CHONDROSTEO mes déplacements journaliers sont moins pénibles (moins de douleurs et plus de facilité à plier les jambes).

J’utilise ces comprimés depuis 2 ans et j’en prends 2 le matin avant le petit déjeuner et tous les 3 mois 2 le matin et 2 le soir pendant 15 jours.

J’ai vu une pub dans un magazine (Pleine Vie) et j’ai voulu l’essayer. Au bout de quelques mois, je me sentais plus souple et moins endolorie. Je les recommande à toute personne à partir de 50 ans pour protéger les os avant que les douleurs du vieillissement nous titillent.

J’espère en prendre aussi longtemps que je pourrais me les acheter dans les pharmacies si ma retraite me le permets."

 

Mme Brigitte D.

"Bonjour,

J'ai découvert chondrostéo par hasard en cherchant la glucosamine et la chondroïtine sur internet.

Je suis veuve, j'ai 67 ans, j'ai des métastases osseuses des suites d'un cancer du sein il y a 20 ans, ainsi que de l'arthrose suite à des accidents de voiture. Donc des épisodes parfois douloureux.

Bien que n'ayant pas de gros moyens financiers, depuis plusieurs années je me soigne déjà avec des compléments, vit D, vit C, magnésium, sélénium, nat'os, etc... toute l'année, ou en cure régulière, et 1 seul médicament pour les oestrogènes.

Je prenais régulièrement soit du cassis, soit de l'harpagophytum, soit du MSM, soit du silicium etc....

Lorsque j'ai découvert Chondrostéo vers le mois de mars, j'ai trouvé cela très bien, il réunissait tout ces compléments. J'ai donc essayé.

Pendant 1 ou 2 mois j'ai pris 4 comprimés par jour. Rien à signaler. Pas de grosses douleurs.

Puis, en prévision d'un déménagement, et de tout ce à quoi j'allais devoir faire face physiquement, aussi bien pour les douleurs d'arthrose que pour les métastases osseuses, j'ai décidé de prendre 6 comprimés par jour de juin à mi octobre  de cette année.

J'ai fait des travaux dans la maison, du style enlever les papiers, arracher des lambris, etc... en plus des mouvements inhabituels pour le déménagement.

Au regard de cette période éprouvante et fatigante, et du travail effectué, j'ai eu la surprise de ne pas souffrir dans mes os - ni dans mes articulations.   Mais bien sûr des contractures ou courbatures lorsque j'abusais de mes forces....mais qui s'estompaient rapidement.

Aujourd'hui je suis dans ma nouvelle maison. Je refais du jardinage avec joie. Bien sûr je ne dois pas forcer trop loin, mais je constate avec plaisir l'absence de douleurs profondes.

Pour moi Chondrostéo à été très bénéfique, et je le conseille à beaucoup de gens, Il évite aussi de prendre plusieurs produits, comme je le faisais auparavant.

Que ce soit pour les douleurs articulaires, ou comme moi,  pour aussi le capital osseux, je le recommande à tous les gens qui veulent préserver -ou améliorer leur souplesse - mais aussi agir sur les douleurs qui accompagnent ces maux de l'âge que nous subissons tous.

Bien sur il faut de la patience, 2 à 3 mois avant un résultat visible et ressenti mais chaque personne étant unique, il convient de s'écouter pour trouver le bon dosage.

Pour ceux qui refusent les anti-inflammatoires et  leurs cortèges de maux qui s'en suivent, il serait intéressant d'essayer Chondrostéo.

Dans le cadre de métastases osseuses Chondrostéo m'apporte un confort et une consolidation du capital osseux - sans passer par la prise de biphosphonate - avec suivi médical bien sûr - et vient compléter mon ordonnance  de produits naturels.

C'est un avis vraiment personnel, mais les résultats sont là. Ma forme étonne les médecins......."

 

Mme Martine R.

"J'utilise Chondrostéo+ depuis 2010 suite aux conseils d'une amie dont la prescription lui avait été faite par son médecin homéopathe.

La première utilisation a été faite sur les chemins de Compostelle, que j'ai accompli jusqu'au bout (1500km sur 2 ans).

Les effets ont été très appréciables car je n'avais pratiquement plus de douleurs aux genoux et j'ai marché en toute tranquillité. J'apprécie beaucoup la composition de ce produit qui est complète et naturelle.

Depuis cette date je continue à prendre, tous les jours, 2 cachets le matin et 2 le soir. Cela me permet de continuer à faire des randos, mais aussi à bouger plus facilement dans la vie de tous les jours. Je dois signaler que je fais un pause d'un mois par année, car à force d'en prendre, les effets sont moins spectaculaires.

J'ai recommandé souvent ce produit à mes proches surtout la famille qui l'utilise régulièrement. Mon frère en donne même à son chien!

Avec mes meilleures salutations."